Allocution de la Présidente de la Fondation

 

 

Les défis énormes qui confrontent notre société arabe sur le plan du développement humain et pédagogique, et le rôle important que jouent les études futuristes pour la préparation des générations futures, la prise de conscience de l’homme au sujet de la nécessité de la préparation des qualifications pour les processus de changement, ont montré clairement que l’avenir est le côté le plus important de la vie des êtres humains.

 

Il y a aujourd’hui un besoin urgent de conjuguer les efforts en vue de mobiliser les ressources et de réunir les moyens pour réduire, autant que possible, les crises qui s’entremêlent et qui s’étendent dans notre société arabe.

 

C’est de là qu’est née notre détermination à fonder la « Fondation des Études, du Développement et de la Clinique Pédagogique » dans l’espoir de pouvoir apporter une certaine assistance à notre société arabe dans les domaines du développement humain et pédagogique, quitte à avoir des objectifs et des desseins capables de répondre aux besoins de cette société.

 

Cette tentative modeste a, peut-être, été précédée par d’autres tentatives qui ont éclairé certains côtés de cette route, mais ces sujets ont toujours besoin davantage d’efforts soutenus et de travail dur et continu afin que ses racines se renforcent et se fixent.

 

L’évolution de la connaissance et le progrès des sciences doivent être envisagés avec une stratégie pédagogique et de développement exhaustive qui aide à intégrer les divers aspects de l’activité humaine, économique, pédagogique, sociale et culturelle, sous la bannière du développement humain total afin d’obtenir un être qui aura un rôle efficace dans l’édification de la société.

 

Nous avons pour ambition de voir cette institution contribuer à ce genre d’activité qui constitue, en elle-même, un message humain et arabe qui prend son essor du Liban, le berceau de l’alphabet.

 

 

Adla Siblini Zein

Présidente

 

Fondation des Études, du Développement et de la Clinique Pédagogique